Retour d’Afrique

En parallèle avec le projet en Inde, la volonté de faire vivre Vïa en Afrique s’imposait.

 

En novembre 2017, nous sommes partis pour trois semaines de résidence au Sénégal. Au programme : la rencontre avec des artistes de Sencirk, des musiciens pratiquant le blues mandingue et des ateliers de mât chinois, de clown et de percussions.

Nous avons tout d’abord été accueillis par la formidable équipe de Djaram’art à Toubab Dialao avec deux représentations, l’une dans le théâtre de plein air de Gérard Chenet et l’autre devant 500 écoliers aux regards émerveillés.

De retour à Dakar, nous avons proposé des ateliers à la compagnie Sencirk, l’occasion de moments intenses avec des artistes sénégalais et guinéens enthousiastes malgré des conditions précaires.

 

L’envie nous est venue d’établir des liens artistiques forts et d’inviter certains membres de la compagnie à notre spectacle. Deux musiciens, Mam et Nourou, joueurs d’instruments traditionnels (tels que la kalimba, le congoma, la kora ou le gembri) nous ont également accompagnés sur trois représentations : au Clos Normand (lieu historique de Dakar), dans la rue à la Médina et au lycée Jean Mermoz.

Cet échange musical, mélange de mélodies épurées et de slam wolof, fut un vrai bonheur et a teinté le spectacle de couleurs et de parfums d’Afrique.

             

 


Les commentaires sont fermés.